En chaque homme, sommeille le petit garçon qu’il a été autrefois. Ce n’est pas toujours vrai, comme ce n’est pas toujours faux. Moi en revanche, je ne le cache pas, malgré la quarantaine qui approche (oui banane, je n’ai pas encore 40 ans, nananère), je prend le temps de prendre soin de ce petit gamin en moi. Il m’arrive même, et pas qu’une fois, de discuter avec lui. C’est mon côté schizophrène, assumé. Le problème, c’est qu’il n’y a pas que lui, on est nombreux à l’intérieur, mais ça c’est une autre histoire.

Alors, je vous l’avoue, je sors d’un congé de trois semaines, éloigné du brouhaha du bureau. Après, le côté sombre de la chose, c’est que je reprend ce lundi (chef si tu me lis …). Bon, disons-le, la motivation est là (vous me croyez?).  Bref. Entre les siestes prolongées, les séances de zapping et les écritures de quelques articles (shame on me! oui je bosse de mon plein gré en vacances), je vogue souvent sur la toile.

C’est en passant tour à tour sur Twitter, Instagram et Facebook que je me suis rappelé du génie Hot Kenobi. Vous savez, ce jeune japonais bourré de talent qui s’est fait connaitre par sa façon particulière et géniale de mettre en scène ses figurines de super héros. Si si, vous avez forcément déjà vu passer sous le nez une de ses photos. C’est absolument saisissant, et tellement beau.

C’est en feuilletant ses oeuvres que je me suis dis « mais merde gamin, t’arrêtes un peu d’être égoïste et de ne garder tes figurines que pour toi? » Je vous épargne les premières réponses spontanées des autres moi qui sommeillent en moi, mais au final, je les ai placé devant l’objectif, histoire que mes super héros sortent de l’ombre de ma chambre et fassent un peu leur star.

Bon après, le cadre n’est pas génial génial, et le niveau est loin, très loin de celui du maître Hot Kenobi mais on aura joué le jeu ensemble. Rapide briefing avant la séance photos, et chacun est allé prendre un accessoire pour poser devant l’objectif. Certains ont préféré poser ensemble. Ce n’est pas plus mal. Le résultat est … bref.

Sinon, autant vous les présenter. Batman d’abord, le grognon de ma bande de super héros. Grognon, parce qu’il se sent un peu isolé, le seul DC Comics de la fratrie. Puis il y a Thor, celui qui se la joue mannequin, mais qui se montre taquin envers Batman. Ensuite Hulk, le plus joueur de la bande, et meilleur ami d’Iron Man. Et enfin, Spiderman, qui s’est découvert des affinités avec une coccinelle (mouais).

Les super héros ont plutôt été contents de cette première séance photos, tout comme le gamin qui sommeille en moi. On me susurre à l’oreille que d’autres super héros pourraient rejoindre la troupe, et qu’une autre séance photo ne serait pas pour déplaire la bande, qui semble avoir pris goût 🙂